Le tournage

Posté par: Isabelle B

Pour créer nos montures en bois, pour certains de nos blaireaux, nous aurions pu faire appel à un industriel qui produit à la chaîne grâce à des tours à commandes numériques, permettant une productivité élevée de pièces aux côtes toujours parfaitement régulières et identiques.


Nous avons, cependant, préféré garder la noblesse de nos montures et les exécuter traditionnellement, donc manuellement, avec le risque de certaines imperfections, avec un tour motorisé conventionnel auquel s’ajoute des instruments de coupe comme des gouges ou des ciseaux et ainsi mériter le noble qualificatif de métier de l’artisanat..

commentaires

laisse ton commentaire

Haut de la page